Skip to content

Tableau église Montblainville 3

13 janvier 2010

Le 30 avril 1864, l’Abbé Pérignon relance le surintendant des Beaux Arts le Comte Nieuwerkerke. Cette demande sera transmise  par Mr RAUX et appuyée par un courrier de celui-ci du 11mai 1864.

F21/387 Archives Nationales - Lettre du Curé de Montblainville 30041864

F21/387 Archives Nationales – Lettre du Curé de Montblainville 30041864

Département de la Meuse
Arrondissement de Verdun
Eglise de Montblainville
Demande d’un tableau

 
Montblainville le 30 Avril 1864
Eglise de Montblainville
Monsieur le Comte de Neuwerkerque
Surintendant des Beaux Arts

Monsieur le Comte,

 Déjà j’ai eu l’honneur d’adresser en date du 8 juillet 1863, à son Excellence le Ministre de la Maison de l’Empereur et des Beaux Arts une demande tendant à obtenir un tableau religieux pour la décoration de mon Eglise. Mes titres à cette faveur ne sont autres que la pauvreté de mon Eglise et le désir de lui procurer cet ornement, comme complément des principales réparations que je viens d’y faire avec l’aide mes paroissiens. La place que je destine à ce tableau est toute préparée dans le retable en menuiserie qui siège derrière l’autel. Pour remplir le vide la toile doit avoir 2 mètres 50 centimètres de hauteur pour une largeur de 1 mètres 60 centimètres de largeur.
Par un avis en date du 20 août 1863, Monsieur le Directeur des Beaux Arts me fit prévenir que ma demande avait été transmise à la surintendance des Beaux Arts et qu’au mois d’août 1864 elle serait soumise à l’appréciation de Monsieur le Ministre lors de la répartition des objets d’arts, à l’occasion de la fête de l’Empereur.
Dans une lettre datée du 22 avril, présent mois Mr le Sous –Préfet de Verdun m’informe que son Excellence le Ministre de la Maison de l’Empereur examinera au mois d’août prochain la demande que j’ai faite d’un tableau pour mon Eglise. Toutes ces attentions délicates me donnent lieu d’espérer que ma demande sera favorablement accueillie.
Conformément à l’avis de Mr le Directeur des Beaux Arts, j’ai transmis par la Préfecture de la Meuse à Monsieur le Ministre l’engagement pris par la fabrique de mon Eglise de payer le cas échéant les frais de cadre, d’emballage et de port du dit tableau.
Daignez recevoir, Monsieur le Surintendant l’expression du respect très profond avec lequel j’ai l’honneur d’être,

Monsieur,
Votre très humble
et très obéissant serviteur
Pérignon
Curé de Montblainville

Vu pour légalisation de la signature
De M. l’abbé Pérignon, Curé de Montblainville
Apposée
A Montblainville le 30 Avril 1864 Le Maire de Montblainville

                                 A suivre ……

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :