Skip to content

Monument des rapatriés à Evian

30 janvier 2010
Arrivée d'un convoi à Annemasse - Archives Municipales Annemasse

Arrivée d’un convoi à Annemasse – Archives Municipales Annemasse

Aussitôt après la guerre, les comités centraux des réfugiés des départements de l’Aisne, des Ardennes, de la Marne, De Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, du Nord, de l’Oise, du Pas-de-Calais, de la Somme et des Vosges se concertèrent pour élever un monument dit « des rapatriés ». Conçu par H. Guillaume, architecte, il fut édifié à Évian par la société lyonnaise G Breton et Cie. Ce monument, construit en pierre blanche calcaire, fut élevé par souscription publique et inauguré le 16 octobre 1921.

L’inscription du bloc central est la suivante : « Cinq cent mille rapatriés des départements envahis ont passé ici, rentrant en France libre. 1915-1918. Douze cents d’entre eux dorment leur dernier sommeil en cette terre hospitalière ».

Au casino d’Évian une plaque de marbre portant l’inscription suivante : « Pendant la guerre de 1914-1918, 493 362 français et alliés ont été rapatriés des pays envahis et 375 304 furent reçus au casino d’Évian ». Dans l’attente de leur envoi dans les départements désignés les évacués trouvaient refuge au casino d’Évian. Les départements d’accueil étaient tenus de dresser des listes de réfugiés pour le ministère de l’Intérieur.

Article rédigé par Dominique Lacorde

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. Bernard DECLERCQ permalink
    12 avril 2011 22 h 58 min

    Ma grand mère paternelle qui habitait près de Lille, a été évacuée autoritairement en janvier 1918 avec ses 6 enfants les plus jeunes, tandis que le grand-père était maintenu sur place (à Mouvaux) avec le fils aîné. Ils ont transité par Evian le 25 janvier 1918, avant de prendre la direction d’Alençon.
    Est-il possible de retrouver des documents administratifs relatant cet accueil à Evian et leur départ vers la Normandie ? Les informations que je détiens proviennent du dépouillement des listes qui paraissaient à l’époque dans le « journal des Réfugiés du Nord ».
    Je découvre en tous cas votre site avec grand intérêt, ainsi que l’existence de ce monument en mémoire des ces pauvres réfugiés de la première guerre mondiale.
    Bernard Declercq

    • 13 avril 2011 7 h 50 min

      Je suis allée consulter lundi aux archives nationales le dossier F23/12 : Rapatriements : généralités. Service des rapatriés. 1915-1920. En fin de dossier, il y avait des listes de personnes originaires du Nord. Malheureusement je ne les ai pas photographiées. Beaucoup de coupures de journaux.
      En fin d’année j’ai consulté le dossier F23/13 Listes nominatives des rapatriés. Renseignements fournis par eux sur l’état des personnes et
      des biens dans les régions envahies. Classement départemental : Ain à Hérault. 1916. Pour ce dossier j’ai photographié toutes les listes.

  2. declercq bernard permalink
    19 novembre 2011 18 h 50 min

    après une longue interruption due à un déménagement, j’aimerais reprendre cette recherche… peut être aux archives nationales. Comment y accéder ? faut il un rendez vous ?
    Les archives départementales de l’Orne n’ont pas pu me fournir d’indication plus précises sur le séjour de ma grand mère et ses enfants…

    • 22 novembre 2011 18 h 54 min

      Je vais demain aux Archives Nationales. J’ai demandé à nouveau la cote F23/12. Je n’ai pas beaucoup d’espoir, mais je regarderais avec les informations que vous m’avez communiquées.

      • 22 novembre 2011 23 h 37 min

        C’est vraiment très gentil de votre part. La famille s’appelle évidemment Declercq, mais le nom de jeune fille de ma grand mère est Vandercruyssen.
        Bernard Declercq

        Pour le site généalogique, le code est Ruyen

Trackbacks

  1. Réfugiés et rapatriés 1914 – 1918 « Histoire de famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :