Skip to content

Usine de fer Munaut Cornay Fléville

31 mars 2010

Après les dossiers des usines de fer de Montblainville, je me suis lancée dans la consultation des dossiers des usines des Ardennes.

A la cote   F/14/4296, le dossier 69 est celui de l’établissement d’un haut fourneau pour l’affinoir du minerai de fer sur la tête d’eau du moulin de CORNAY et de FLEVILLE . L’usine appartient à Joseph MUNAUT.

MOULIN DE CORNAY

Pour obtenir l’autorisation de construction du haut fourneau, Joseph MUNAUT a fourni son acte d’acquisition du moulin de CORNAY.

Celui-ci a été signé le  24 septembre 1853 chez Maître GODEFROY Notaire à CHATEL avec la participation de Maître GAIGNOT Notaire de GRANDPRE  représentant les vendeurs Jean Baptiste, Victor Alexis LEBLANC et son épouse.

Les vendeurs sont propriétaires meuniers et demeurent au moulin de CORNAY.

Joseph MUNAUT est Maître de Forges et domicilié aux forges de CHEHERY commune de CHATEL -CHEHERY.

Transcription de la désignation des biens achetés  :

« Le moulin de CORNAY et ses dépendances situés sur le territoire de ladite commune et consistant

1° Un corps de bâtiment construit sur la rive sud du canal qui amène les eaux au bord de la rivière d’aire au moulinet distribué en quatre espaces consistant : le premier en un moulin faisant de blé farine et à deux tournans les deuxième et troisième espaces en corps de logis le quatrième en une écurie, le tout tenant audit canal à une cour et aux jardins qui seront ci-après désignés

2° Un autre corps de bâtiments situé sur la rive nord du même canal, consistant en un seul espace dans lequel est établi un second moulin faisant également de blé farine et qui a été reporté  dans le corps de bâtiment ci-dessus désigné et le terrain y attenant servant de chemin et d’aisance à cette partie. Le tout tendant aud. Canal, au chemin vicinal de CORNAY à FLEVILLE à Mr ROLAND et autres.

3° Une autre petit bâtiment situé sur la rive sud dudit canal et vis-à-vis celui désigné sous le numéro premier dont il est  séparé par une cour faisant également partie de la présente vente distribué en fournil et écurie et tenant d’une part à ladite cour, d’autre au pré Saint-Nicolas

4° Un autre petit bâtiment nouvellement construit situé vis-à-vis le corps de logis et rayé au levant le canal et au couchant le pré Saint Nicolas

5° La petite cour existant entre les bâtiments désignés ci-dessus par laquelle on arrive auxd. Moulin et Bâtiments et traversée par le sentier de FLEVILLE au chemin vicinal de CORNAY.

6° Le canal de dérivation qui conduit au moulin les eaux de la rivière d’Aire, les francs bords de ce canal, les rayons,  coursières, empalements, déversoirs, ponts virans, tournans, travaillants, agris, apparaux et ustensils généralement quelconques dépendant dudit moulin avec le  nétoyage

7° Un jardin potager de la contenance de deux ares quarante sept centiares tenant aux bâtiments à la cour, au canal et au chemin vicinal de CORNAY à FLEVILLE.

8° Une pièce de pré de la contenance de un hectare treize ares cinquante trois centiares sise en  lieudit le pré Saint Nicolas entourée de hayes et de fossés tenant au moulin et au  chemin vicinal de FLEVILLE à CORNAY.

9°Une Cheneviere de la contenance de quatre ares sise en lieudit le pré Saint Nicolas joignant d’une par le canal de l’autre plusieurs, finissant en pointe par un bout et tenant par l’autre bout au sentier de FLEVILLE.

10° Un clos de la contenance de set ares, sis au même lieudit,  joignant d’une part le chemin de CORNAY à FLEVILLE et d’autre Nicolas HESMIN.

11° Un pré de la contenance de vingt six ares quatre vingt centiares sis terroir de CORNAY en lieudit la Chaussée joignant d’une part Mr MABILLE et d’autre la rivière d’aire.

12° Une pièce de terre située derrière le moulin et le long du chemin contenant un hectare soixante dix sept ares trente cinq centiares moins quatre mètres de terrain à prendre sur toute la longueur de ladite pièce à la rive nord tenant d’un côté le canal, d’autre côté Mr ANDENOUX d’un bout le chemin de FLEVILLE à CORNAY et d’autre le canal

13° Huit ares quatre vingt six centiares de terre en lieudit les munets, rayé au nord Nicolas ROUYER au midi Jean Baptiste VASSEUR.

14° Cinq ares trente un centiares de … au même lieu ….. »

Les vendeurs déclarent qu’ils ont acquis les biens aux termes d’un acte reçu par Me GAIGNOT et Me PIECEBOIS notaire à GRANDPRE  le 28 novembre 1850 de Jean Baptiste Auguste ANGENOUX propriétaire demeurant à SAINT-JUVIN et Gabriel ANGENOUX avocat demeurant à Paris rue de la harpe et de Dame Pauline Henriette ANGENOUX épouse de Charles … BOURIER notaire à ?

Précédent propriétaire Succession Marie Joseph de POUILLY veuve de Mr Guillaume DOURY demeurant à SAINT-JUVIN.

Prix 25000 francs 

5 termes égaux du 1er octobre 1854 ints 5% ne l’Etude de Me GAIGNOT

En plus d’une description très précise du Moulin de Cornay, ce dossier m’a réservé d’autres surprises.

A suivre …

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :