Skip to content

Actes étonnants décès Jean Louis Edouard CHAILLIE

11 avril 2010

Parmi les actes trouvés avec Michèle S.., en examinant les registres de Châtel, le récit de la noyade de Jean Louis Edouard CHAILLIE, nous a particulièrement surpris. Nous avons essayé d’en faire la transcription, le plus fidèlement possible. N’hésitez pas à me signaler vos corrections. Le noyé a dix neuf ans, il essaie d’apprendre à nager avec une botte de glas liée avec une de ses jarretières ? Apparemment sa technique n’a pas été efficace. Les bouées et les ceintures avec flotteurs n’existaient pas. A l’heure actuelle, apprendre à nager à nos enfants est une des priorités de l’éducation. En consultant les registres paroissiaux, compte tenu du nombre de noyés trouvés, nous nous apercevons que c’est vraiment indispensable.

« L’an mil huit cent quarante le onze juin les 8 heures de relevé. Nous Jean Baptiste GENTY, Capitaine retraité, Adjoint au maire de la Commune de Châtel y demeurant et par empêchement de ce dernier, sur l’avis qui nous a donné et instruit aussi par la rumeur publique que le Sieur Jean Louis Edouard CHAILLIE, fils du Sieur Claude CHAILLIE et Catherine LEVEAUX ses père et mère, principal Clerc de  Maître …. Notaire de Châtel, né audit lieu âgé de dix neuf ans trois mois noyé en se baignant en essayant de nager. Nous nous sommes transportés avec les Sieurs Eustache SIMON, garde champêtre et Nicolas CHENOT, garde particulier de Monsieur CHENET officier  de  … tous trois     sommes Châtel et le long de la rivière, lieudit en cette commune   avons trouvé le cadavre du Sieur Jean Louis Edouard CHAILLIE qualifié ci-dessus, nous avons questionné le Sieur Léonce W…… MANN âgé de dix huit ans, domicilié aussi audit lieu avec sa mère et Monsieur BRODELET Métallurgiste son beau-père ; il nous a répondu que le dit Sieur CHAILLIE voulant apprendre à nager avait avec une petite botte de glas liée avec une de ses jarretières que lui étant entré le premier dans la rivière il était déjà éloigné de lui. Il l’avait entendu l’appeler à son secours, mais qu’étant trop éloigné, il n’avait pu lui en porter aucun ; nous l’avons examiné il était mort ; nous avons aussi examiné la botte de glas surnageant  encore    sur la surface de l’eau, et nous avons également reconnu que cette mort n’est le résultat d’aucun crime ; nous avons envoyé de suite prévenir Monsieur le Juge de paix de Grandpré et de l’évènement malheureux,   il nous a fait la réponse verbale par le Sieur Nicolas LEVEAUX, qu’il autorisait la levée du corps, et de le transporter chez son père et tout ce que dessus nous avons dressé le présent procès verbal que nous avons signé. L’acte ci-dessus daté du onze juin étant inutile, est rayé  comme nul approuvé par nous adjoint,  au Maire par empêchement de ce dernier. »

CHAILLIE DECES

CHAILLIE DECES

CHAILLIE DECES suite

CHAILLIE DECES suite

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :