Skip to content

Poème F.J. BONJEAN en hommage aux soldats morts à Grafenwohr

22 décembre 2010

Voici, le poême aux soldats français morts à Grafenwöhr, vendu au bénéfice du monument. (source Philippe ADDE)

Au statuaire Fredy Stoll du 347ème

 

 

Auprès des croix de deuil et des tertres de sable

Que l’âpre vent d’exil creuse de ses remous

O Combattants de la Mêlée impérissable !

Un remords nous étreint devant ce qui fut vous ..

Camarades, pardonnez-nous !

 

Hélas ! loin, nous aussi, des petits et des mères,

Nous n’avons pas assez pleuré sur vos douleurs !

Derrière vos convois, quelles larmes coulèrent ?

Et pourtant quel destin fut plus digne des pleurs

Que nos yeux secs vous refusèrent ?

 

La Mort  vous épargnera lorsque élancés vers elle

Vous vous étiez haussés au dédain du martyr,

Alors qu’au battement épique de son aile

Il eût été, sur vous, simple et doux de sentir

Son caprice s’appesantir.

 

C’était pour vous livrer aux soifs que rien n’étanche !

Loin des hôpitaux clairs où glissent doucement

Et prient, aux chevets, de belles dames blanches,

Où l’on peut espérer les yeux d’une maman

Dans un visage qui se penche.

 

Quels mots de sœur ont éclairé votre insomnie ?

Quelles lèvres ont dit les mensonges pieux

Dont rêvèrent des mois entiers vos agonies ?

Et qui donc recueillit  votre soupir d’adieu

Quand la nuit envahit vos yeux ?

 

Compagnons, vous gisez sans linceul et sans bière !

Mais, les plus malheureux, vous êtes les plus grands !

Et voici qu’un murmure émané de vos frères

A déjà revêtu, pour le dire aux vivants,

La forme qui brave le Temps.

 

Voici que du granit surgit un noble athlète,

Vaincu que son élan puissant roidit encor

Et qui, hautain, rejette en arrière la tête

Pour crier, dans l’horreur muette du décor,

Tout ce qu’espère sa défaite.

 

Voici qu’un peu de vous palpite dans la pierre !

Que votre œuvre survit en sa virilité

Puisque chaque douleur qui brûla vos paupières

En s’inscrivant ardente et grave à vos côtés

Déjà se transmue en beauté.

F. J. BONJEAN du 311ème

 

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :