Skip to content

Louis Hyacinthe MABILLE l’île du Pin – le retour à Paris

12 octobre 2011

Suite de Louis Hyacinthe MABILLE de Saint Martin de Ré à  l’île du Pin.

Je n’ai bien sûr aucun document concernant le séjour de Louis Hyacinthe MABILLE à l’île du Pin, mais il est possible de se faire une  idée des conditions de détention à travers les nombreux témoignages des déportés qui sont revenus.

Les écrits :

Il a été embarqué sur l’Orne en compagnie d’Achille BALLIERE lui-même compagnon d’évasion des déportés simples  François JOURDE,  et Charles BASTIEN, et des déportés en enceinte fortifiée  Henri ROCHEFORT et Paschal GROUSSET.

Les souvenirs d’un membre de la Commune par François JOURDE racontent l’évasion.

Paschal GROUSSET et François JOURDE ont fait le récit de leurs détentions en Nouvelle Calédonie :

–         Paschal GROUSSET à la presqu’île Ducos,

–         François JOURDE à l’île des Pins.

Nombreux écrits également d’Henri ROCHEFORT, journaliste.

Beaucoup d’ouvrages sur le sujet, notamment La Commune vécue par Gaston Da Costa.

Quelques  sites :

Sur la commune

Les déportés de la commune

Un journal pour la commune 1871 – 2011

Le siège et la commune de Paris 1870 – 1871

La vie au bagne

Sur librActes une page sur les bagnards

Bagne de Nouvelle Calédonie

Ré la blanche

Une vidéo nous fait visiter Les vestiges du bagne.

Egalement une autre vidéo sur le Bagne en Nouvelle Calédonie

Des reconstitutions de vies de bagnards :

Colette l’Icaunaise nous fait partager les démêlés  avec la justice de Symphorien BOURDIER et  Magdeleine BRUZE et de leurs enfants « Mes ancêtres des hommes  »

Bernard GUINARD  nous emmène de Belleville à Nouméa avec Augustin LAMBRE

D’autres  livres  dont :

Lettres retenues « correspondances  censurées des déportés de la Commune en Nouvelle Calédonie » Virginie BUISSON –  Editions cherche midi

Le retour de Louis Hyacinthe MABILLE :

Le dossier de demande de grâce aux  archives nationales donne quelques éléments sur sa détention à l’île du pin. La  première demande de grâce de Louis Hyacinthe MABILLE le 19 juin 1872 avait été rejetée  le 10 septembre 1872.

Le 17 juillet 1876, Monsieur Raux Conseiller honoraire à la  cour d’appel transmet au Garde des sceaux et appuie :

–  La demande formulée par Madame MABILLE, le 8  juillet

–  La nouvelle demande de grâce du 14 juillet 1876,  adressée au Président de la République par Louis Hyacinthe MABILLE dans  laquelle il fait valoir son passé honorable, la perte de son fils des suites  de guerre laissant à sa charge deux orphelins, le passé de son beau père chevalier  de la légion d’honneur sous le premier empire, le fait que son absence laisse  sa famille dans la plus grande détresse.

Selon  le rapport rédigé par le Contre Amiral Gouverneur le 9 août 1876 :

« Le déporté est  arrivé dans la Colonie le 3 mai 1873, n’a pas de condamnations antérieures, ni  de punitions disciplinaires.

Depuis son  Internement à l’île des Pins,  sa conduite a toujours été très bonne ;  il est atteint d’infirmités qui l’obligent à faire de longs séjours à
l’hôpital ; son caractère est doux et soumis et il parait d’un bon esprit. Est âgé de 61 ans. Appui du contre amiral gouverneur. »

Le 11 août 1876 sa peine est commuée en 7 ans de détention à partir du jugement.  Le reste de sa peine est remise le 20 décembre 1877.

Il est rayé de tout contrôle le 26 janvier 1877 jour de son  embarquement pour rentrer en France sur le Navarin.  Bernard GUINARD indique que le bateau quitte  Nouméa à destination de la France, embarquant 161 déportés rapatriés (44 libérés, 93 dont la peine est commuée en détention, 7 dont la peine est commuée  en emprisonnement, et 17 dont le peine est commuée en bannissement). Pour ce  voyage l’itinéraire emprunté est la route du Pacifique Sud jusqu’au Cap Horn, puis l’île de Sainte-Hélène, où il fait une escale d’un ou deux jour, avant de se diriger sur Dakar, et d’arriver à Brest le 25 juillet 1877.

Le signalement de Louis Hyacinthe MABILLE porté sur son registre  matricule est le suivant :

« Taille d’un mètre 680 millimètres, cheveux sourcils  gris front haut yeux bleus nez aquilin bouche moyenne menton rond barbe grise
visage ovale teint brun. »

Le site de la librairie Northwestern   présente le portrait d’un « MABILLE » le prénom n’est pas indiqué.
Lors de mes recherches j’ai croisé plusieurs MABILLE. S’agit-il de Louis Hyacinthe MABILLE ?

Louis Hyacinthe est décédé à Paris, 15 rue de boulanger le  27 mars 1889, son épouse le 18 mars 1897.

Malgré toutes les archives déjà consultées, Louis Hyacinthe  MABILLE a encore des secrets pour moi. J’espère pouvoir donner une suite aux  articles que je lui ai consacrés.

Advertisements
One Comment leave one →
  1. Crozier Hélène permalink
    4 janvier 2017 15 h 57 min

    Bonjour, Vos recherches sur Louis-Hyacinthe Mabille m’ont énormément intéressée. Il était le frère de Pierre Pascal Mabille, brasseur à Damvillers. Mon arrière grand-mère l’a connu lorsqu’il venait livrer ses tonneaux de bière à Romagne-sous-les-Côtes. Lorsque ce n’était pas lui, c’était son fils Augustin. Mon arrière-grand-mère était une jeune femme d’une vingtaine d’années qui tenait l’épicerie-buvette-mercerie de Romagne. Ma grand-mère, sa fille, est née de père inconnu, dans le silence des secrets de famille. Mais 7 ans après sa naissance, un legs lui a été transmis par le notaire de Pierre Pascal lors du décès de ce dernier. Qui était le père de ma grand-mère ? Pierre Pascal Mabille ou Augustin Mabille ? Nous cherchons toujours à connaître la vérité, alors que tous les membres de notre famille ont disparu en emportant leurs secrets. Est-ce que vos recherches ont mis ces deux membres de la famille Mabille sur votre route ? Merci pour votre réponse. Cordialement. H. Crozier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :