Skip to content

Le sort des populations civiles de Montblainville 1914 – 1918

29 novembre 2012

Le sort des populations  civiles en 1914 – 1918  est un sujet qui me tiens particulièrement à cœur. Je regrette de ne pas avoir interrogé avec plus d’insistance ma grand mère et ma grande tante que j’ai bien connues. Les rares fois  que j’ai tenté d’en savoir plus, la question était rapidement  détournée.

Je tente petit à petit de reconstituer les évènements qui se sont déroulés à Montblainville pendant cette période.

Dans cet article je vais faire un point de ce que je sais maintenant.

Charles Vildrac dans son poème « Montblainville » décrit le village juste après l’incendie par les Allemands.

D’après ces carnets de guerre, il a séjourné dans le village.

« Un jour, au crépuscule, ma compagnie, partant de Varennes s’en fut occuper Montblainville, après une prudente approche dans la vallée et une escalade en ordre dispersé. Assaut heureusement superflu. Le village était désert ; mais les Allemands venaient de le quitter après avoir incendié l’église qui s’était déjà écroulée. Ses poutres flambaient encore au sol, formant un ardent foyer où je parvins tant bien que mal à faire chauffer de l’eau dans un couvercle de bouteillon pour y délayer un de ces « potages condenses » qui nous étaient distribués et que les soldats nommaient le plus souvent :  potages cadencés.

A  cinq ou six, nous avons dormi dans l’une des maisons abandonnées. Tout y était demeuré intact et dans le coffre de bois de la vieille pendule, le balancier poursuivait son tic-tac sonore et paisible;

Je pense aujourd’hui  à notre insouciance et à celle de notre bonhomme de capitaine. Nous avions élu ce logis de notre plein gré, sur l’initiative de l’avisé Dechamps. Aucune consigne ne nous était donnée,  aucune garde prévue. Pourtant le gros du régiment cantonnait à Varennes et l’on nous avait envoyés à Montblainville, ce ne pouvait être que pour y établir un avant poste. Nous quittâmes discrètement ce pauvre village au petit jour. »

Charles Vildrac (souvenirs de guerre inédits)

Que sont devenus les habitants ?

Les anciens racontaient leur fuite dans les bois lors de l’arrivée des allemands, leur rassemblement dans l’usine d’Apremont, puis la séparation, les hommes aptes au travail envoyés dans les camps de travail en Allemagne.  Hector Poilblan le maire de l’époque nous a fait le récit du parcours  de ces malheureux

Montblainville, Apremont, Sommerance, Montmédy, Grafenwöhr, Rastadt, Shaffhouse

Jusqu’à présent je n’ai trouvé aucun témoignage sur le trajet des autres habitants.

Hyacinthe Martin et Françoise Gambette sont décédées fin 1914 à Virton en Belgique.

Je n’ai pas pour le moment la confirmation que tous soient passés par la Belgique.

Dernièrement à l’occasion des commémorations du 11 novembre, le site généalogie.com nous a permis de découvrir les listes de population déplacées .

Une grosse surprise pour moi de découvrir dans ces listes mon arrière grand mère, ma grand mère et sa sœur. Encore plus étonnant de lire qu’elles étaient passées à Genève le 15 mai 1915.

famille DIDELON MONCHOT

Source Généalogie.com

La liste indique comme destination Mont-de-Marsan (Landes)

Elles ont été accueillies par la commune de Sainte Loubouer.

Sainte Loubouer

Sainte Loubouer Source Nicole

Image pieuse souvenir de la soeur supérieure de Sainte Loubouer archives familiales

L’extrait  des souvenirs de guerre inédits de Charles Vildrac a été publié avec l’autorisation de l’association des amis de Georges Duhamel.

Source : Fonds de l’Abbaye de Créteil

Le fonds de l’Abbaye  est consultable sur place, à la bibliothèque Créteil Village. Le fonds de l’Abbaye rassemble les livres, partitions et dessins d’un groupe d’écrivains et d’artistes (René Arcos, Henri Doucet, Albert Doyen, Georges Duhamel, Albert Gleizes, Charles Vildrac) qui tentèrent une expérience communautaire dans une propriété de Créteil, en 1906.

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. 29 novembre 2012 17 h 41 min

    Il s’agit de Georges et non de Charles Duhamel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :