Skip to content

Les suites de la conférence Maxime Old – Jacques Emile Ruhlmann son oeuvre

11 juillet 2013
Portrait-Jacques-Emile-Ruhlmann-fonds-documentaire-Maxime-Old

Portrait-Jacques-Emile-Ruhlmann-fonds-documentaire-Maxime-Old

Depuis quelques temps, je laisse mon blog en sommeil.

Je n’ai pas abandonné mes recherches sur l’histoire de ma famille, je vais de découverte en découverte.

J’ai du mal à résister également à mes coups de cœur, pour des personnalités qui ont marqué notre histoire.

Le dernier en date :  » Jacques Emile Ruhlmann« . Il y a deux ans j’ignorais son nom.

En juin 2012, dans le cadre de l’exposition du GCMA (cercle généalogique de Maisons-Alfort), Olivier Old nous avait proposé « sa mémoire de Maxime Old« , Architecte d’intérieur 1910 – 1991.

Je remercie Olivier d’avoir fait découvrir aux Maisonnais, quel homme était Maxime Old aussi bien dans le contexte familial que dans son activité professionnelle.

Cette présentation a suscité chez moi plusieurs interrogations :

1 – Tout d’abord que sont devenues les réalisations de Maxime Old ? On connait le sort du paquebot France, mais peut-on voir encore actuellement des œuvres de Maxime Old ?

2 – Le jeune Maxime sortant de l’école Boulle major de sa promotion a intégré le bureau de dessin de Jacques Emile Ruhlmann. Qui était ce Ruhlmann qui avait marqué son époque ?

Pour répondre à ces questions, j’ai poursuivi mes échanges avec Olivier et je ne le regrette pas.

La première question nous a menés à prendre contact avec la mairie de Rouen, ses élus  et ses collaborateurs qui nous ont réservé un accueil particulièrement sympathique.

Maxime Old a transformé la salle du conseil municipal, les salles des commissions et la galerie qui les dessert. Il est également l’auteur du mobilier de la halle aux toiles où de nombreuses manifestations sont organisées.

La seconde, m’a menée à la découverte de Jacques Emile Ruhlmann dans un lieu que j’apprécie, la bibliothèque Forney.

Satisfaite d’en connaître  plus dans un domaine qui m’était complètement étranger, avec Olivier, j’ai travaillé à rendre facilement accessible aux amateurs les informations recueillies.

Nous l’avons fait grâce à wikipédia (encyclopédie collective sur internet) :

– en complétant divers articles et en premier celui consacré à l’hôtel de  ville de Rouen. L’œuvre de Jacques Emile Ruhlmann nous ne nous semblant pas suffisamment mise en valeur, nous l’avons repris en totalité.

– en créant un article sur Jean Pierre Demarchi sculpteur créateur des médaillons qui décorent la salle du conseil municipal de Rouen

Sur le site Maxime Old deux articles :

– le premier concernant ses réalisations encore visitables à Rouen

– le second pour partager une partie des  documents des archives Maxime Old concernant  Jacques Emile Ruhlmann.

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. Sylvie Rouget permalink
    12 juillet 2013 6 h 30 min

    Alors tu travailles même pendant les vacances… Bravo, puisque c’est pour notre plus grand plaisir !

    • 12 juillet 2013 8 h 50 min

      Quand on est curieux, on ne peut pas s’empêcher de chercher. Il est toujours agréable de partager ses découvertes.

  2. caroline permalink
    12 juillet 2013 16 h 29 min

    Bravo à vous deux pour ce travail passionnant et merci de nous faire partager vos découvertes ; merci pour ces pages de lecture qui nous font voyager en restant bien au frais…. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :