Skip to content

Les réfugiés, rapatriés en 1914 – 1918 dans les Alpes-Maritime – Archives Nationales F 23/13

26 février 2016

Je poursuis toujours la tâche fastidieuse de dépouiller les listes de réfugiés, rapatriés en 1914 – 1918,  inclues à la cote F23/13 des Archives Nationales.

Je m’essoufflais sur la liste du département de l’Allier, un des dossiers les plus volumineux. J’ai donc choisi de m’attaquer au dossier le plus mince, celui des Alpes-Maritimes. Il ne faut surtout pas en conclure que ce département a été le moins actif dans l’aide aux réfugiés rapatriés des régions envahies, d’autres listes existent aux Archives départementales ou communales.

En saisissant les noms de cette liste mon attention a été attirée par le fait que toutes ces personnes avaient été hébergées à Nice à l’hôtel de Venise. Ce lieu semble avoir été un lieu de passage des réfugiés vers d’autres destinations.

Liste des refugies a l hotel de Venise - Nice Archives nationales F23 13

Une recherche google pour trouver cet Hôtel s’est révélée infructueuse.

Très intriguée, j’ai contacté le service des archives municipales de Nice.

Je tiens à remercier Madame Marion Duvigneau, Directrice du Patrimoine historique, de l’Archéologie et des Archives de la ville de Nice qui a répondu très rapidement à mes interrogations. En fin d’année 2015, elle a publié un article intitulé « la misère s’abrite dans les palais » ou le sort des réfugiés franco-belges à Nice » dans la revue Nice-historique (janvier-juin 2015, 118e année, n°, 1-2, pages 40 à 71).

L’hôtel de Venise situé 31 avenue Malausséna, a accueilli pendant toute la durée de la guerre un grand nombre de réfugiés. De par sa situation à proximité des gares du Sud et de celle des chemins de fer de Provence, il constituait le principal lieu d’accueil à Nice des réfugiés.

Situation de l’hôtel de Venise à Nice

Le bâtiment construit en 1910, devient un hôtel en 1912 comprenant 100 chambres sur 6 étages. Le propriétaire a cédé cet hôtel à la commission municipale chargée des réfugiés. Le couple Perny a administré et dirigé  ce centre de septembre 1914 jusqu’au printemps 1919.

 

 

Le dossier des Archives Nationales contient uniquement cette liste de quelques réfugiés à l’hôtel de Venise et deux déclarations d’enfants datées du 18 mars 1916 au Cap d’Ail racontant leur vécu depuis le début de la guerre.

 

Pour compléter ce dossier très incomplet, il faudrait comme l’a fait Ralph Jean-Claude SCHOR, consulter la cote 10 R aux Archives départementales des Alpes-Maritimes.

Ralph Jean-Claude SCHOR, Professeur émérite d’histoire contemporaine, a publié un article très intéressant  dans la revue « Provence Historique », tome XIX, fascicule 75, janvier-mars 1969 « Les réfugiés dans les Alpes-Maritimes pendant la guerre de 1914-1918 ». Il a étudié et analysé l’assistance aux  réfugiés  dans le département.

Dans les bulletins Meusiens des 9 et 16 septembre 1915, un réfugié de la Meuse retrace son itinéraire de Commercy, son voyage,  et l’accueil réservé aux réfugiés tout au long de leurs parcours. Il termine son propos par un éloge aux personnalités qui les ont reçues et en soulignant le dévouement de Madame Perny et de son époux à l’hôtel de Venise. En septembre 1915, le couple a déjà vu passer plus de 1500 personnes !

 

 

Pour consulter la liste des réfugiés dans le département des Alpes-Maritimes c’est ici

La base mise à jour c’est ici

Sources :

Archives Municipales de Nice

Archives Nationales cote F23/13

Les réfugiés dans les Alpes-Maritimes pendant la guerre de 1914-1918 – Ralph Jean-Claude SCHOR 

Pour en savoir plus :

le site du Centenaire 14- 18 Nice

le guide des sources sur Nice durant la guerre

les archives départementales des Alpes-Maritimes cote 10 R

« Nice et la Grande Guerre de l’accueil à l’entraide » disponible Academia Nissarda Villa « Mauresque » – 30 rue André Theuriet – 06100 Nice

 

 

 

Advertisements
2 commentaires leave one →
  1. 26 février 2016 20 h 48 min

    Excellent article ! Merci de nous faire découvrir une partie des ces populations déplacées de façon aussi complète.

Trackbacks

  1. Base 1914 – 1918 Ajout Archives Nationales F23/13 – réfugiés, rapatriés dans le département de L’Allier | Histoire de famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :