Skip to content

Daniel Barris du 257ème régiment d’infanterie à Grafenwohr 1914 – 1918

24 mars 2016
Daniel Barris - Archives familiales Jean Daniel Barris

Daniel Barris – Archives familiales Jean Daniel Barris

 

Par cet article je souhaite rendre hommage à Daniel Barris.

Fin septembre 2015, son petit-fils, Jean Daniel m’a contactée pour partager le contenu d’une boîte dans laquelle il avait conservé de nombreuses photos de sa détention à Grafenwöhr, ainsi qu’un carnet tenu pendant les premiers jours de la guerre.

 

 

Quelles informations nous apportent le fichier des archives de la croix rouge  ?

Daniel Alexandre Barris appartient à la 17ème compagnie du 257ème régiment de réserve et porte le numéro matricule 17980. Il a été blessé et fait prisonnier à Viviers en Lorraine. Deux réponses ont été adressées aux demandes d’informations de sa mère qui demeure à Bordeaux et à Mademoiselle Joye, (sa future épouse). La détention à Grafenwöhr est confirmée le 26/1/1915.

C_G1_E_13_01_0094_0551_0

Archives de la Croix Rouge : http://grandeguerre.icrc.org/fr C_G1_E_13_01_0094_0551_0  – Daniel Barris

 

 

Jean Daniel n’ a pas connu son grand-père décédé en 1940. Ensemble nous avons découvert un homme dont le parcours dans la grande guerre mérite d’être rendu public.

Daniel Barris est né à Bordeaux le 1er  septembre 1884.

il appartient à la classe 1904. Domicilié à Bordeaux son registre matricule est disponible sur le site des archives départementales. Il est incorporé au 257ème régiment d’infanterie.

registre matricule Alexandre Daniel Barris

 

Grafenwohr état major du 257 ° en date du 17 avril -7-

Grafenwöhr état major du 257ème en date du 17 avril 191? – Archives familiales Jean-Daniel Barris

 

Il est porté disparu le 20 août 1914 à Viviers. Fait prisonnier, il sera soigné dans une ambulance Allemande puis évacué vers le camp de Grafenwöhr.

Le 26 janvier 1915, il figure sur la liste de prisonniers du camp.

C_G1_E_02_02_0066_0012

Archives de la Croix Rouge : http://grandeguerre.icrc.org/fr C_G1_E_02_02_0066_0012 – Daniel Barris

Avant de vous faire partager l’album de photos précieusement conservé par sa famille, revenons sur le témoignage de Daniel Alexandre Barris.

La partie de ses notes encore exploitable couvre la période du 4 août 1914 au 2 octobre 1914. Malheureusement le temps a effacé et rendu illisible la fin de son carnet. Deux  mois sur les 4 années pendant lesquelles il a été éloigné des siens.

Après l’appel à la mobilisation générale, nous découvrons les préparatifs du départ , le trajet pour se rendre sur la zone de combat,  puis le 20 août la bataille de Viviers au cours de laquelle il sera blessé, fait prisonnier et évacué sur le camp de Grafenwöhr en Bavière.

Comme les images et les films de l’époque le montre, nous assistons aux déplacements des troupes sous une pluie torrentielle. Nous vivons la bataille de Viviers avec les soldats qui partent au combat le ventre vide.  A son arrivée à Grafenwöhr,  Daniel Barris reste blessé, couché avec 116 autres prisonniers dans une écurie sur la paille avant d’être transporté à l’hôpital le 31 août. Il reçoit alors les soins des médecins Allemands, et est opéré à plusieurs reprises. Il souffre énormément de sa blessure et se plaint de l’alimentation « juste de quoi ne pas mourrir de faim ». Il traverse cette période en priant et avec le désir de revoir les siens et sa future épouse qu’il aurait du épouser le 7 septembre. Son petit-fils a accepté de partager la transcription qu’il a effectuée des écrits de son grand-père n’hésitez pas à cliquer.Vous découvrirez dans son journal les épreuves par lesquelles il est passé.

Journal Daniel Alexandre BARRIS

Pour les curieux qui veulent connaître l’épilogue de cette période de la vie de Daniel Barris, il a été rapatrié le 30 décembre 1918, et affecté au 144 ème régiment d’infanterie. Il a épousé Mag (Madeleine Joye)  le 17 février 1919.

Plongeons nous dans l’album de photos et cartes postales pour avoir une vision des lieux et de la vie dans le camp de Grafenwöhr. Ces documents complètent le carnet de Daniel Barris. Elles sont certainement postérieures à son rétablissement.

Le camp :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le cimetière et l’hommage aux morts :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Daniel Barris entouré de ses amis :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ses amis :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les loisirs :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Contrairement à son carnet dans lequel on se rend compte de la souffrance qu’il a enduré pendant le début de sa captivité l’album contient des photos de moments conviviales  entre amis.C’était déjà le cas des photos contenues dans l’album de Léopold Befort.

Une  fois sa blessure guérit Daniel Barris a participé des moments de fraternité avec les autres prisonniers. On retrouve d’ailleurs Daniel Barris sur cette photo de l’album de Léopold Befort :

Sur cette photo, les prisonniers fêtent le 14 juillet. Au verso les noms  et « Souvenir du 14 juillet 191? (la date est coupée) – Notre captivité à Grafenwöhr – Deuchland »

1: AUDIBERTI ; 2: KOULIKOF ; 3: BARRIS ; 4: WASILIEF ; 5: PONTAUNIER ; 6: SELLON François; 7: DIMETRIS ; 8: CAPELLE Jules; 9: LUDWIK ; 10: BEFORT Léopold; 11: FORTIN ; 12: VALENTIN ; 13: BELLET ;

Les deux hommes se sont donc rencontrés ce 14 juillet

 

Il serait intéressant de rapprocher les deux albums. Dans toutes ces photos beaucoup de personnes ne sont pas identifiées, si parfois vous reconnaissez  quelqu’un merci de me contacter. Signalez-moi également les éventuelles erreurs d’identification. Merci.

 

Publicités
One Comment leave one →
  1. 26 mars 2016 14 h 51 min

    quel magnifique témoignage et quelles photos ! merci de nous les avoir montrées, cela permet de voir les conditions de détention des prisonniers de ce camp.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :